Publication

S'impliquer dans le Fonds vert pour le climat – Une boîte à outils de la société civile

La première page de la boîte à outils

Le Fonds vert pour le climat (FVC) a été créé pour être l'une des principales institutions de financement de l’architecture du financement climatique mondial en vertu de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et de l’Accord de Paris. Son objectif global est de promouvoir « un changement de paradigme en faveur de trajectoires de développement sobres en carbone et résilientes face au changement climatique » en aidant les pays en développement, en particulier ceux qui sont les plus vulnérables aux effets néfastes du changement climatique, à limiter ou à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à s'adapter aux effets du réchauffement climatique. Avec un portefeuille de plus de 100 projets et programmes en faveur des pays en développement, le FVC devrait permettre de réduire plus de 8,5 milliards de tonnes d'équivalent de dioxyde de carbone et d'améliorer la résilience de plus de 3 milliards de bénéficiaires (directs et indirects) à travers 124 pays.

L'Instrument de gouvernance du FVC, dans son paragraphe 71, reconnaît l'importance de la contribution et de la participation des parties prenantes. Il exige du Conseil d'administration du Fonds la mise en place de mécanismes visant à promouvoir la participation de l'ensemble des parties prenantes à la conception, l'élaboration et la mise en œuvre des stratégies et activités financées par le Fonds. Parmi ces parties prenantes figurent les acteurs du secteur privé, les organisations de la société civile (OSC), les groupes vulnérables, les femmes et les peuples et communautés autochtones.

Encourager et renforcer la préparation de la société civile pour qu’elle contribue à la réussite du FVC apparaît donc nécessaire. C’est pourquoi cette boîte à outils vise à fournir aux acteurs de la société civile et à leurs organisations, ainsi qu'à toute autre partie intéressée par le FVC, des informations, des connaissances et des conseils pertinents sur la manière de s'impliquer dans le Fonds. En fournissant une vue d'ensemble du FVC et des possibilités d'implication des OSC, cette publication présente les principales structures et politiques du Fonds ainsi que la façon dont les projets et programmes fonctionnent, de leur développement et élaboration jusqu'à leur mise en œuvre et leur suivi-évaluation. L'accent est mis sur l'aspect pratique et l'utilité concrète de la boîte à outils à travers plusieurs études de cas et de nombreux exemples d'outils pratiques qui illustrent les rôles de la société civile et fournissent des approches pratiques pour une implication réussie dans le FVC.

La boîte à outils est publiée dans le cadre du projet « La préparation des OSC au Fonds vert pour le climat – focus sur l’Afrique » soutenu par le ministère fédéral allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature et de la Sûreté nucléaire (BMU), et mis en œuvre par Germanwatch et CARE International avec le soutien de PACJA (Kenya), Enda Energie (Sénégal), CISONECC (Malawi), AESVT (Maroc) et Kasa Initiative (Ghana). Il est à noter qu’une seconde phase du projet, actuellement en cours, mobilise un nombre plus élevé de partenaires et de pays à travers le continent africain.

Publikationstyp

Publication

AutorInnen

Christine Lottje, Jean Paul Brice Affana, David Eckstein, Lutz Weischer

Bestellnummer

19-2-05f

Seitenanzahl

85

Publikationsdatum

Beteiligte Personen

Vrai nom

Politische Leitung Berlin
+49 (0)30 / 28 88 356-64
Referent für Klimafinanzierung und Investitionen
+49 (0)228 / 60 492-45